LES REGIONS DE MINAS GERAIS

LES MESOREGIONS  DE MINAS GERAIS

 

LES DIFFERENTES REGIONS DE MINAS GERAIS

En raison de son extension territoriale (586 520 km²) et du nombre de communes (853), le Minas Gerais a été divisé en 12 mésorégions, selon leurs diverses caractéristiques culturelles, climatiques et géographiques. Chacune  de ces régions  s’est développée de différente manière,  selon les ressources existants,  comme indiqué ci-dessous:

 

RÉGION CHAMPS DES VERTENTES

L’élevage est la base de l’ économie de cette région, même si les activités industrielles y sont toujours présentes, principalement à  Barbacena et Lavras. Dans ces dernières villes se sont installées  des entreprises des secteurs du ciment, des minéraux non métalliques, des pièces automobiles, de l’alimentation et de la chaussure.

Le tourisme est une activité économique prometteuse dans la région de Champs des Vertentes. Les villes historiques de São João Del Rei et Tiradentes sont les destinations touristiques les plus importantes et reçoivent de plus en plus de visiteurs, attirés par la grande richesse historique et architecturale de la période coloniale brésilienne, combinée à un calendrier rempli d’ attractions culturelles et de l’écotourisme.

 

RÉGION CENTRE MINEIRA

La région centre du Minas est la responsable de la majeure partie du minerai de fer extrait au Minas Gerais, qui est explorée par de grandes entreprises du secteur ,telles que Vale S / A et CSN. Il existe également d’autres minéraux métalliques et non métalliques qui sont explorés et traités dans la région. Dans ce groupe, nous pouvons identifier des sociétés telles que le producteur d’or AngloGoldAshanti, les cimenteries Brennand Ciments, Ciments Liz et Lafarge-Holcim, le producteur de chaux Mineração Lapa Vermelha et RHI Magnesita, ce dernier producteur de réfractaires.

 

REGION METROPOLITAINE DE BELO HORIZONTE – RMBH

La région métropolitaine de Belo Horizonte se distingue surtout dans le secteur des services  et  abrite le siège du gouvernement de l’Ètat.

Belo Horizonte est la capitale de l’ État de Minas Gerais  et un grand centre commercial, financier, éducatif et médical .

L’abondance de matières premières a rendu possible l’émergence et la croissance d’un parc métallurgique expressif aux environs de Belo Horizonte, avec de nombreuses industries axées sur la production de ferroalliages, de pièces moulées, d’acier, de biens d’équipement et de produits divers. C’ est à Betim, dans la région métropolitaine aussi ,  que s’y sont installées la plupart des usines du deuxième plus grand centre de production d’ automobiles du Brésil.

Il convient également de mentionner le cluster de Biotechnologie et Sciences de la Vie existant à RMBH, qui est  le deuxième  le plus important du pays en nombre d’entreprises. Bien que la plupart des entreprises de ce cluster soient de petite taille, certaines se démarquent dans le scénario même au niveau national dans les segments dans lesquels elles opèrent, comme c’est le cas du laboratoire Hermes Pardini, St.Jude Medical, Belfar Industrie Pharmaceutique, Hyporfarma, Hipolabor et Ceva Brésil.

 

 

REGION NORD-OUEST DE MINAS

La région  nord-ouest de Minas a une grande vigueur en ce qui concerne l’agro-industrie. Le Nord-ouest  a un grand potentiel pour l’expansion des activités agricoles et d’élevage.

Dans le secteur industriel, les principales entreprises sont celles du domaine de l’agro-industrie et  aussi celles de l’extraction minière, ciblées sur l’or et le zinc qui est abondant dans la région.

Nous pouvons encore  citer comme entreprises y présentes  WD Agroindustrial, Bioenergétique Vale do Paracatu, Coopérative Agricole de Unaí Ltda., Coopérative Agricole Vale do Paracatu Ltda., Kinross Gold et NexaResources.

 

RÉGION NORD DE MINAS

La région Nord possède de vastes zones couvertes de pâturages pour l’élevage de bétail ainsi  et des forêts plantées pour la production de charbon de bois. La région est traversée par la rivière São Francisco et ses affluents et se distingue comme d’important centre de production de fruits – la vallée du Jaiba.

Le Nord de Minas  siège également d’importants pôles de céramiques , de vêtements et est connu par  la production artisanale de cachaça( l’eau de vie typiquement brésilienne), en particulier à Salinas, une ville qui est  reconnue par les amateurs de cette boisson pour la haute qualité de son produit.

Cette région est devenue un point fort des projets visant à produire de l’énergie photovoltaïque renouvelable. Il existe actuellement en processus d’installation de centrales via un protocole signé entre le gouvernement de l’État et la société Mori Energia Holding S.A.

 

RÉGION OUEST DE MINAS

La région Ouest de Minas a plusieurs accords productifs locaux (APL) importants. Le plus important d’entre eux est celui de la chaussure, qui a été développé autour de la ville de Nova Serrana et comprend environ 800 entreprises y établies, en plus des 300 d’autres situées dans les communes environnantes.

L’ APL de Nova Serrana, formé essentiellement par des micro et de petites entreprises, est le plus important pôle fabricant de chaussures dans le Minas Gerais, le troisème au Brésil. Cependant, certaines des industries locales  sont considérées comme de la catégorie grandes entreprises, en fonction du nombre d’emplois crées.

D’ autres grandes entreprises en fonctionnement  dans la région ouest de Minas appartiennent à l’ APL  de la fonderie  et elles se situent surtout  aux villes de Divinópolis, de Itaúna et de Cláudio.

Dans les communes avoisinantes de la ville Arcos, l’industrie de l’extraction minière se concentre principalement sur l’exploitation du calcaire, très expressif pour l’économie régionale. L’ industrie métallurgique a  une grande importance pour l’économie régionale.

Dans cette  région il y a aussi un magnifique parc national situé à Serra da Canastra, dans la municipalité de São Roque de Minas, où se trouve la source du fleuve Sao Francisco, reputé le fleuve de l’ intégration nationale et indispensable pour l’approvisionnement en eau et en électricité dans la région du Nord-Est.

 

REGION SUD  DE MINAS

La région Sud est bénéficiée du fait qu’elle est située parmi les trois principales métropoles brésiliennes. Ce fait influencie beaucoup l’économie, qui est polarisée par la mégalopole de São Paulo (RMSP), au même temps qui est également stimulée par les régions métropolitaines de Rio de Janeiro (RMRJ) et Belo Horizonte (RMBH).

Le sud du Minas Gerais est le principal producteur d’articles agricoles de l’État, contribuant à plus de 20% à la génération du PIB dans ce secteur au  Minas Gerais. La production de café est l’activité agricole la plus importante. La région est responsable d’environ 25% de toute la production brésilienne du café.

Il convient de souligner la participation du sud du Minas Gerais aussi pour le PIB industriel du Minas Gerais. Cette région est la troisième plus pertinente en termes industriels, lorsqu’elle participe à hauteur de 10% au total du secteur secondaire de l’Etat.

 

TRIANGLE MINEIRO

Sur le plan économique, la mésorégion du Triangle  et  Haut Paranaíba se distingue par le fait qu’elle est le principal producteur de céréales de l’État, ayant  encore le plus grand cheptel bovin et étant le deuxième plus important dans la récolte de café. Le secteur du sucre et de l’alcool y est également important, avec environ 75% de la production de sucre et d’alcool de tout l’État.

Le principal producteur brésilien d’engrais phosphatés est également installé dans le Triangle,  à la ville de Uberaba. Cette production est sous la responsabilité de la société Mosaic, qui opère à la fois à Uberaba et à Tapira, ainsi comme à Patrocínio et Araxá.

Dans la ville d’Uberlândia, Algar Telecom,  une importante société de télécommunications brésilienne, a son siège. Cette ville abrite également d’importants grossistes parmi les plus importants du Brésil tels que Martins, União et Peixoto. Uberlândia est le plus grand centre logistique de l’intérieur du pays en raison de sa position géographique centrale parmi les principaux centres de production et de consommation.

 

VALÉE DU JEQUITINHONHA

La vallée de Jequitinhonha  montre la plus forte concentration de noyaux d’agriculture familiale de l’État, comprenant environ 78 000 agriculteurs, ce qui équivaut à 9% de toute la production de l’État.

La vallée de Jequitinhonha  présente  aussi de grandes opportunités dans le secteur de l’extraction minière,y explorée par la National Graphite and Lithium Company dans le cadre de la Campagnie brésilienne sur le lithium (CBL). Bien que CBL tire déjà parti du lithium, les réserves minérales de la région révèlent des potentiels pour une meilleure exploration.

Il  faut e également  souligner les investissements de la société Sigma Mineração, qui ont rapporté 500 millions de reais pour la production d’oxyde de lithium, un matériau qui est utilisé pour les batteries de voitures électriques.

 

VALLÉE DO MUCURI

Le territoire de la région Vallée do Mucuri occupe une superficie de 23,2 mille km², avec 27 municipalités et une population de 370 mille habitants. Le fleuve Mucuri fait partie des bassins hydrographiques des fleuves Doce, São Mateus, Itanhém, Jequitinhonha, Peruípe, Itaúnas et atteint 60% des communes de la région.

 

VALLÉE DO RIO DOCE

Les principales entreprises installées dans l’état se trouvent dans la région, comme par exemple la sidérurgie Usiminas, Aperam South America et Celulose Nipo-Brasileira S / A (Cenibra). La grande disponibilité des intrants d’acier est un facteur important pour la densification de la chaîne de production métallurgique et ce contexte a permis l’application de grandes avancées, améliorant le secteur.

Il convient de mentionner aussi la présence d’entreprises de transformation d’acier inoxydable, qui utilisent la matière première fournie par Aperam Amérique du Sud qui est  le seul producteur en Amérique latine d’acier plat inoxydable et silicium.

 

ZONE DA MATA

Dans la Zone da Mata, les principales activités agricoles sont la production de café, en particulier dans les communes voisines de Manhuaçu, et la création de bovins laitiers et de porcs, concentrés surtout  aux environs de Ponte Nova.

Les segments industriels les plus représentatifs de la région sont la métallurgie, le textile et l’habillement, l’ameublement et l’alimentation. L’industrie de la Zone da Mata s’est développée à partir de l’installation d’usines de filature et de tissage. Actuellement, la chaîne du textile et de l’habillement continue de jouer un rôle important dans de nombreuses municipalités de la région.

En ce qui concerne la chaîne métallurgique, y compris le matériel de transport, Zone da Mata dispose de grandes unités de production  avec des sociétés comme Votorantim Metais Zinco, ArcelorMittal Brasil, Codeme Engenharia S / A, Dow Corning Silício do Brasil S / A, en plus de l’usine d’assemblage de Mercedes Benz , à Juiz de Fora.

Compartilhe
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on telegram

Insigne

Curabitur non nulla sit amet nisl tempus convallis quis ac lectus.

Services

Head Office