LOGISTIQUE ET INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT

TRANSPORTE TERRESTRE

Le Minas Gerais  fait partie de la région sud-ouest du Brésil qui est  connue  comme la plus développée et celle qui possède le plus grand marché de consommation du pays, atteignant 50% du PIB brésilien.

En raison de sa taille et de sa position géographique par rapport aux autres États du Sud-Est, le Minas finit par devenir un couloir qui relie plusieurs régions du pays, en bordure de São Paulo, Rio de Janeiro, Espírito Santo, Bahia, Goiás, Mato Grosso do Sul et une proximité aussi  avec le district fédéral (Brasília).

La richesse présente dans l’État et la nécessité d’exploiter ce potentiel économique extrêmement riche exige que le Minas Gerais offre une structure logistique solide, afin de catalyser de bonnes affaires.


 

AUTO ROUTES

Autoroute Fernão Dias (BR 381): relie les régions métropolitaines de Belo Horizonte et São Paulo, étant l’un des axes de transport de marchandises les plus importants de tout le Brésil. Cette autoroute traverse le sud de Minas, la principale région productrice de café au monde et qui possède d’importants parcs industriels.

BR-040 – Rio de Janeiro – Belo Horizonte – Brasilia: Avec 1.148 km, dont 716 km sur le territoire du Minas Gerais, cette importante autoroute nationale traverse des centres industriels et agricoles pertinents, en plus des zones d’extraction minière. Route d’accès principale aux villes historiques de l’état.

Rio-Bahia (BR 116): regroupe les régions du Nord-Est, du Sud-Est et du Sud du pays. Dans le territoire du Minas Gerais, cette route traverse la Zona da Mata et les vallées des rivières Doce, Mucuri et Jequitinhonha.

BR 262: relie le complexe portuaire d’Espirito Santo à la région du  centre du Brésil qui est la principale zone de production céréalière du pays.

MG-050: autoroute nationale, d’une longueur totale de 406,7 km, reliant la région métropolitaine de Belo Horizonte à São Sebastião do Paraíso, une municipalité proche de la frontière avec l’État de São Paulo.

BR-050: relie São Paulo à Brasília (Distrito Federal) et traverse la région de Triangle  Mineiro.

 

Il existe un programme de concession routière préparé par le Secrétariat d’État des infrastructures et mobilité (Seinfra) ,lancé en mai 2019 qui vise à attirer les investissements sur les lots de routes nationales. Un programme qui ambitionne à créer des emplois formels  au même temps qui stimule le développement de l’État. En 2020, le secrétaire Marco Aurélio Barcelos a annoncé un partenariat avec la Banque nationale de développement (BNDES) pour des études sur la concession de trois mille kilomètres d’autoroutes. On s’attend à ce que six des sept lots soient inclus dans les études de la BNDES et que les lots soient lancés deux par deux, en commençant par le Triangle Mineiro et Pouso Alegre / Itajubá.

 

 

LES CHEMINS DE FER

Dans le Minas Gerais, il y a 2 500 km  des chemins de fer  en service, soit environ 8% du total présent au Brésil. Ces chemins de fer sont exploités par trois sociétés  privés, à savoir : MRS Logística S / A, Ferrovia Centro-Atlântica S / A et Valor Logística – VLI.

MRS Logistique  S / A

MRS est un opérateur logistique qui exploite un réseau ferroviaire extrêmement important et opère reliant les régions productrices de commodities minières et agricoles, les parcs industriels, les grands centres de consommation et cinq des plus grands ports du pays,en transportant un tiers de la production du pays équivalant à la moitié du PIB brésilien. MRS est la responsable du transport de 20% de la production nationale, du transport des conteneurs, des produits finis en acier, du ciment, de la bauxite, des produits agricoles, du coke, du charbon et du minerai de fer.

Valor Logistique Integrée  – VLI

Responsable de soutenir les opérations de la compagnie VALE S / A dans l’État , la VLI opère des trains de longue distance, en plus de fournir des services à des tiers. Le chemin de fer Vitória-Minas, d’une longueur de 905 km, relie les opérations de minerai de fer à l’intérieur du Minas Gerais au port de Tubarão, dans l’État d’Espírito Santo. Les cargaisons transportées sont du minerai de fer de Vale et des marchandises générales pour des tiers (charbon et produits agricoles).

Chemin de fer Centro Atlântica – FCA

La FCA a le contrôle du plus grand chemin de fer du pays, d’une longueur de 7080 km, qui couvre les États de Minas Gerais, Goiás, Rio de Janeiro, Bahia, Sergipe et le district fédéral, en liaison directe  avec les ports maritimes de Rio de Janeiro, Vitória , Angra dos Reis et Salvador. En outre, FCA rejoint MRS et le chemin de fer Vitória – Minas par deux lignes: la ligne Cerrado qui la relie aux ports de Vitória, Tubarão et Barra do Riacho, transportant des produits agricoles et la ligne de minerai, utilisée pour transport de produits minéraux, calcaires et sidérurgiques. Les autres cargaisons transportées sont le pétrole, le ciment, la fonte et les céréales.

 

TRANSPORT AERIEN

L’aéroport le plus important de Minas Gerais est situé dans la commune de Confins, à 40 km du centre de la capitale Belo Horizonte. Positionné sur l’axe São Paulo – Rio de Janeiro – Belo Horizonte, est considéré comme l’ un des principaux axes consommateurs du pays, avec une capacité de plus de 20 millions de passagers par an, opérant avec plus de 40 destinations nationales et internationales.

L’aéroport  de Confins se connecte avec les industries manufacturières, les hôtels, les développements commerciaux et résidentiels. La capitale du Minas Gerais possède également l’aéroport de Pampulha, utilisé pour les vols régionaux et l’aviation d’affaires.

Aéroports à l’intérieur du Minas Gerais

Minas Gerais a également plusieurs autres aéroports qui opèrent à l’intérieur de l’État avec des lignes régulières de transport aérien. Les villes qui contiennent ces aéroports sont: Montes Claros, Uberlândia, Uberaba, Araxá, Patos de Minas, Poços de Caldas, Varginha, Pouso Alegre, Divinópolis, Juiz de Fora, São João Del Rei, Ipatinga, Governador Valadares et Diamantina.

 

STRUCTURES DOUANIERES

Comme il n’a pas de littoral au Minas , la présence de ports secs dans l’ État est primordiale, dans le but d’accélérer les processus de dédouanement, ainsi que les unités du Centro Logístico Industrial Aduaneiro (CLIA) et de l’Enclos spécial pour le dédouanement des Exportation (REDEX). Ces ports secs sont situés dans les villes de Betim, Juiz de Fora, Pouso Alegre, Uberaba, Uberlândia et Varginha, comme indiqué sur la carte suivante:

CONNEXION AVEC LES PORTS MARITIMES

Les opérations logistiques du Minas Gerais sont intégrées aux ports maritimes de São Paulo – Port de Santos, Rio de Janeiro – Port d’Açu et Espírito Santo – Complexe de Tubarão.

Port de Santos: considéré comme le plus grand complexe portuaire d’Amérique latine, correspondant à près d’un tiers du commerce brésilien. Géré par la  Companhia Docas do Estado de São Paulo (CODESP), il est situé à 70 km du plus grand marché de consommateurs et de producteurs du pays, le Grand São Paulo.

Le flux de marchandises des succursales de MRS Logística et Ferrovia Centro Atlântica S / A (FCA) est effectué par chemin de fer pour ce complexe, qui est le plus grand exportateur de grains de café, de soja, de maïs, d’automobiles et de produits industrialisés en général.

Port de Vitória: situé dans l’État d’Espírito Santo, il abrite le complexe de Tubarão, le plus grand producteur de pellets au monde, ainsi que le plus grand chantier ferroviaire d’Amérique latine, dont les huit usines de pellets de Vale S / A produisent 20 millions tonnes par an.

Port du Açú: le moderne  complexe industriel portuaire situé à São João da Barra, dans le nord de l’état de Rio de Janeiro et à 123 km du centre du bassin de Campos, a un grand potentiel pour optimiser les opérations logistiques des sociétés minières, à la fois via flux de production, ainsi que l’importation d’intrants et de ressources. C’est le seul port privé du Brésil sans file d’attente et enconre sans attente d’amarrage en plus d’avoir une zone franche d’exportation. Cette zone a un profil idéal pour servir des industries telles que la métallurgie, l’exploitation minière, la pétrochimie, les pierres ornementales et l’agro-industrie, avec des infrastructures que peuvent ajouter de la valeur aux exportations, dans une chaîne de production solide du Minas Gerais vers le monde.

Il est considéré comme un port de classe mondiale pour avoir des partenariats avec le port d’Anvers International (PAI) en Europe, avec le port de Houston aux États-Unis et avec le port de Guandzhou en Chine.

Compartilhe
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on telegram

Insigne

Curabitur non nulla sit amet nisl tempus convallis quis ac lectus.

Services

Head Office