MINAS GERAIS, LA PORTE D’ENTREE DU BRESIL

DECOUVREZ MINAS GERAIS

 

MINAS GERAIS EN CHIFFRES

NOMBRE D’ENTREPRISES

POPULATION

PRODUIT INTÉRIEUR BRUT

PRODUIT INTÉRIEUR BRUT

ÉCONOMIE DE MINAS GERAIS

ÉCONOMIE DE MINAS GERAIS – PAR SECTEURS

MINAS GERAIS & BRASIL

 

LES RESSOURCES NATURELLES DU MINAS GERAIS

Le toponyme «Minas» est directement lié à l’histoire et à la construction socio-économique de notre État, fondé en 1720, à partir de l’identification des métaux et des pierres précieuses lors d’expéditions officielles menées par des pionniers au XVIe siècle.

La recherche s’est déroulée au 17ème siècle et abouti dans la rencontre d’or en abondance dans le lit de la rivière de la ville d’Ouro Preto, une région où il y avait de grands gisements. Les diamants sont été découverts plus tard, au milieu du 18e siècle.
Bien que rudimentaire, l’activité minérale a évolué et s’est modernisée au fil du temps, en tant que secteur économique crucial dans la projection du État du Minas Gerais sur la scène nationale et internationale, compte tenu de la présence de ce type de matière première dans la fabrication des matériaux utilisés dans les divers secteurs  comme ceux de l’énergie, transports, innovation, construction civile, entre autres, indispensables au quotidien de la vie moderne.
L’eau est aussi une ressource naturelle très importante pour l’État du Minas Gerais. Dans la région du  Cerrado sont nés cinq des huit principaux bassins hydrographiques non amazoniens; 70% de l’eau du fleuve São Francisco, nomé  le fleuve de l’’intégration nationale, ainsi que 50% de l’eau de la rivière Plate ont leur origine dans cette région . De plus, 55% de toute la matrice énergétique brésilienne appartient à l’hydroélectricité des bassins de l’État.

 

MINAS, POLE ENERGETIQUE DU PAYS

Minas Gerais est un pionnier dans la réception de centrales hydroélectriques en Amérique du Sud, ce qui donne à l’État une grande importance dans l’approvisionnement en énergie au Brésil.

La Companhia Energética de Minas Gerais (CEMIG) est l’un des principaux distributeurs d’énergie du pays, opérant dans la production, le transport et la distribution d’électricité et gaz naturel. Depuis 1998, la Cemig a investi plus de 725 millions de reais dans des actions d’efficacité énergétique.

Pour la période de cinq ans entre  2020-2024, 457 millions de reais seront investis dans des importants projets.

Avec la création en 2018 du projet Cemig Geração Distribuida, la CEMIG a beaucoup investi dans l’énergie photovoltaïque, dans le but de mettre en œuvre, d’installer, d’exploiter, de maintenir et de louer des équipements utilisant l’énergie solaire et ainsi, diminuer les coûts des centrales hydroélectriques .

À la fin mai de 2019, le Brésil disposait de plus de 2 100 MW de capacité installée dans des centrales solaires. Sur ce total, plus de 520 MW sont installés à Minas Gerais, soit environ 25% du total national. Voir une carte avec les principales communes qui produisent de l’énergie solaire photovoltaïque:

 

LE GAZ NATUREL

L’ enterprise de Gás de Minas Gerais, la GASMIG, a l’exclusivité dans la distribution de gaz naturel canalisé dans l’État, par concession ou octroi, aux secteurs  commercial, industriel, résidentiel et thermoélectrique via le gaz naturel comprimé (GNC), le gaz naturel liquéfié (GNL) et le gaz automobile (GNV). La Gasmig  dessert 36 communes, avec un réseau d’environ 1 184 km.

Pour les régions sans connexion directe au réseau de distribution GASMIG, il existe un système de pipelines virtuels (transport au moyen de remorques) pour la fourniture de gaz naturel liquéfié (GNL) et de gaz naturel comprimé (GNC).

 

TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET TELECOMMUNICATIONS AU MINAS GERAIS

En raison de sa taille et même de sa situation géographique, Minas Gerais occupe une position stratégique dans le développement et la mise en œuvre des technologies de l’information et des télécommunications.

Selon la 31e enquête annuelle sur l’utilisation des technologies de l’information au Brésil, 424 millions d’appareils numériques sont actuellement utilisés, tels que les smartphones, les tablettes, les ordinateurs portables et les ordinateurs en général. Plus de la moitié d’entre eux sont des smartphones( 1,12 smartphone par personne). Dans les entreprises, l’investissement informatique atteint déjà 8% de leurs revenus.

Dans le Minas Gerais, le réseau 4G utilise la technologie LTE, tout en faisant progresser le processus de numérisation de la télévision ouverte, ce qui aide à libérer la bande de 700 MHz pour l’expansion 4G.

L’État  a mis en œuvre la technologie 4G + (LTE Advanced). Plus de 270 municipalités, en mai 2019, disposaient déjà de services dans la technologie avancée LTE. Cela permet un accès Internet mobile à des vitesses supérieures à 100 Mbps.

Outre les principaux opérateurs de téléphonie au Brésil, certains se démarquent à Minas Gerais, pour offrir de la connectivité à des entreprises de différents segments et investir dans des solutions de fibre optique, comme Algar Telecom et American Tower, responsable de l’acquisition de CEMIG Telecom, qui autrefois appartenait au Groupe CEMIG.

 

SCENE ENVIRONNEMENTALE DU MINAS GERAIS

Le Minas Gerais possède sept zones de vie ou biomes distincts, avec une grande biodiversité par rapport à d’autres États du Brésil. Avec cette incroyable biodiversité, l’État a le potentiel pour développer un écotourisme communautaire dans chacun de ces biomes, en tant qu’outil de réduction de la pauvreté et de protection de la nature, un élément durable supplémentaire de l’État, qui prétend devenir un modèle international de développement durable.

 

ÉDUCATION, DE L’ ECOLE PRIMAIRE A L’ UNIVERSITE

Minas Gerais présente un système éducatif qui garantit une année supplémentaire pour les enfants du primaire qui commence à l’âge de six ans, jusqu’au lycée.

La qualité des établissements d’enseignement de l’État est mise en avant dans le secteur privé, considéré comme l’un des meilleurs du pays, il convient de mentionner aussi les institutions internationales ici présentes qui suivent les programmes américains, italiens, espagnols et canadiens.

L’État dispose également d’un vaste réseau d’écoles techniques, en particulier le Centre fédéral pour l’éducation et la technologie (CEFET-MG), la Fondation pour l’éducation au travail (UTRAMIG) et les instituts fédéraux dans les domaines de l’éducation, de la science et de la technologie qui opérent au niveau régional.

En ce qui concerne l’enseignement supérieur, le Minas compte environ 300 établissements d’enseignement, étant l’entité fédérative avec le plus grand nombre d’établissements publics d’enseignement. La répartition de l’enseignement supérieur dans l’État sous tous ses aspects, qu’il s’agisse du nombre d’inscriptions ou de la présence institutionnelle, soit dans la sphère publique soit la privée, reste liée au développement économique des régions. En d’autres termes, il existe une bonne synergie entre les universités et l’ industrie ou chaîne de production dans ces régions.

La qualité des établissements d’enseignement supérieur du Minas Gerais est reconnue internationalement. Selon le classement des universités latino-américaines 2019, les institutions UFMG, Université Féderal de Viçosa (UFV), Université Féderal de Lavras (UFLA), UFOP et Université Féderal de Itajubá (UNIFEI), occupent respectivement les positions suivantes de 8e, 17e, 34, 71 et 91, dans le classement des meilleures universités d’Amérique latine.

 

INFRASTRUCTURE DE SANT

Minas Gerais possède l’un des centres hospitaliers brésiliens les plus importants, situé dans sa capitale, Belo Horizonte.

L’État compte 36 000 établissements de santé, dont 15% sont situés à Belo Horizonte. Dans les hôpitaux publics de référence, il est possible de trouver des spécialités cliniques et des procédures notables, avec des certifications accordées par des organismes internationaux. Pour servir la population dans des cas spécifiques, des partenariats public-privé, y compris le système de santé unifié (SUS), sont également envisagés.

De nombreuses institutions se démarquent dans le Programme de qualification des prestataires de services de santé (QUALISS), de l’Agence nationale complémentaire de santé (ANS), qui comprend près de 90 établissements de santé basés à  Minas Gerais.

 

TOURISME  MINEIRO

Le secteur du tourisme du Minas Gerais, comme partout dans le monde, a été l’un des plus touchés par l’arrivée de la pandémie au Brésil. Cependant, Minas Gerais a montré des signes de reprise économique selon le rapport ‘ Panoramas et tendances du tourisme dans le Minas Gerais après Covid-19 », publié par le gouvernement.

Cette publication est une initiative du Secrétaire d’Etat à la Culture et auTourisme du Minas Gerais (SECULT) qui  fait le suivi de la chaîne touristique au milieu de cette phase. Selon Marina Simião, sous-secrétaire du tourisme de SECULT, les informations aident à reprendre les activités touristiques et montrent la préparation, la qualité et la discipline des  gens de Minas pour combattre le Covid-19.

Selon elle: «Secult est en train de planifier le programme de reprise des activités touristiques et culturelles du Minas Gerais, de manière coordonnée avec les entités du secteur et conformément au Plan Minas Consciente. Pour cela, le travail de l’Observatoire du Tourisme du Minas Gerais est fondamental. Grâce à des rapports, des donnés  et des recherches, qui sont également une orientation vers tous les segments de la chaîne touristique, il est possible d’élaborer les stratégies et les actions du processus de reprise avec une plus grande assertivité »- Marina Simião, sous-secrétaire d’État à la Culture et au Tourisme de Minas Gerais.

Un autre point important de ce rapport est de montrer le réajustement que certains secteurs du tourisme sont en train de faire, comme le secteur hôtelier, qui cherchait des alternatives pour s’adapter à la nouvelle réalité. La mise en place d’outils numériques pour éviter le contact physique avec les clients au moment du paiement, de l’enregistrement et des repas sont des exemples que l’hôtellerie a pris pour respecter les protocoles de santé et continuer à attirer les touristes dans leurs établissements respectifs.

 

Compartilhe
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on telegram

Insigne

Curabitur non nulla sit amet nisl tempus convallis quis ac lectus.

Services

Head Office